Mini festival du Festival Docu de Wakefield 2017 – 22 au 24 septembre

August 29, 2017

 LA VISION Ne se fait pas seulement avec les yeux.
Le FDW 2017 marque la deuxième édition de notre fin de semaine de cinéma thématisé. Cinq films sur un week-end en septembre, avec nos offres habituelles de visites de réalisateurs et de possibilités de discussion. Et une excellente cuisine! Peut-être étiez-vous parmi les chanceux qui ont assisté à la première édition de septembre dernier, où nous avons présenté Musique : ce que c’est!
Informations supplémentaires et billets
Le Mini festival du Festival Docu de Wakefield a lieu au Centre communautaire Wakefield – La Pêche, à Wakefield, QC
Visiter www.wakefielddocfest.ca pour plus de détails
Acheter billets
Cette fois-ci, nous avons choisi le thème de VISION, mais sans se limiter simplement à la fonction oculaire. Plutôt, la vision prend plusieurs formes : la rébellion manifeste de Rebels on Pointe; la contemplation sur une vie et une carrière du point de vue de la caméra dans Cameraperson; et dans Theater of Life, vous apercevrez une vision, brève et fuyante, d’un monde plus équitable où le gaspillage est moindre. Ensuite, dans Manakamana, c’est votre vision à vous, membre de l’auditoire, qui donnera définition aux personnages et leurs actions. Finalement, pour clore la fin de semaine, Don’t Blink – Robert Frank est un biopic d’un homme dont la vision et la nature artistique infatigable nous a porté à évaluer nos propres visions de nous-mêmes.
Cela vous semble intéressant? Lisez plus loin…
Rebels on Pointe
Vendredi 22 septembre, 19h30 – réalisation de Bobbi Jo Hart (Canada, 2016, anglais) 90 min
Des hommes en tutus! Venez rencontrer les membres de la troupe de ballet classique, comique et renommée mondialement, Les Ballets Trockadero de Monte Carlo. La troupe, connue comme les Trocks et entièrement composé d’hommes, a vu le jour il y a plus de 40 ans, à la suite des émeutes de Stonewall à New York. La troupe, qui incarne la beauté, la discipline et la passion du ballet classique en y jumelant des aspects tout à fait humoristiques, attire un public varié de partout dans le monde. En offrant un accès en coulisses et des histoires comportant des personnages forts, ainsi qu’en abordant les thèmes universels d’identité, de rêves, de liens familiaux, de perte et d’amour, le film REBELS ON POINTE nous fait comprendre qu’une ballerine n’est pas simplement une femme dansante – elle peut devenir un acte de rébellion vêtu d’un tutu! Une vision délicieusement subversive.
Prix remportés aux FF de Santa Barbara Int’l, FF de San Luis Obispo, FF InsideOut.
Cameraperson
Samedi 23 septembre, 16h – réalisation de Kirsten Johnson (É-U, 2016, anglais and bosnien, arabe, dari, haoussa, four avec sous-titres anglais) 102 min
Une perspective impressionniste et intime vue de la lentille de la cinéaste Kirsten Johnson. Elle a rassemblé toutes sortes d’images acquis au cours de sa carrière de 25 ans – un match de boxe à Brooklyn, la vie dans la Bosnie de l’après-guerre, le quotidien d’une sage-femme nigérienne, des moments intimes de famille, etc., etc. – pour en faire un film qui exprime à la fois l’intime et l’objectif et qui explore les complexités de l’interaction entre la réalité non-filtrée et le récit concocté. À la fois documentaire, autobiographie et enquête éthique, CAMERAPERSON brosse le tableau particulier du parcours personnel de Johnson et porte à réfléchir sur la signification d’orienter une caméra vers le monde.
« Ce documentaire est une expérience transcendante. Voici un mémoire qui n’as pas d’égal. » Eric Hohn, Indiewire
Prix remportés aux Full Frame Documentary Festival; au Sheffield Doc/Fest; FF International de San Francisco International
Theater of Life
Samedi 23 septembre, 19h30 – réalisation de Peter Svatek (Canada, 2016, italien avec sous-titres anglais) 94 min
Dans le cadre de l’exposition mondiale de Milan en 2015, le chef de renommé Massimo Bottura – dont le Osteria Francescana a été nommé le meilleur restaurant du monde en 2016, a invité 60 de ses confrères de partout dans le monde à se joindre à lui dans l’objectif de transformer le gaspillage alimentaire de l’expo en repas savoureux et nutritifs pour les réfugiés, les sans-abris et les pauvres, et cela s’est fait dans un environnement respectueux : le Refettorio Ambrosiano. THEATER OF LIFE raconte une histoire importante sur la nourriture, en plus des histoires de quelques-uns des gens venus manger dans le Refettorio Ambrosiano, nous permettant de jeter le regard dans leurs cœurs et leurs âmes. En plus d’être un véritable festin pour les yeux, le film nous offre, par sa puissante vision de justice sociale et de conscience du gaspillage alimentaire, l’aperçu d’un monde plus équitable. Coproduit et distribué par l’Office national du film du Canada.
Prix remportés aux FF de San Sebastian, FF Planet in Focus.
Manakamana
Dimanche 24 septembre, 13h – réalisation de Stephanie Spray et Pacho Velez (Népal/É-U, 2014, népali avec sous-titres anglais) 118 min
Un documentaire expérimental remarquable, MANAKAMANA a été tourné entièrement de l’intérieur de l’étroite bulle d’un téléphérique suspendu très haut au-dessus d’un versant de montagne au Népal, transportant des gens vers un temple ancien au sommet. Le film est constitué de 11 passages dans le téléphérique, chaque passage filmé en plan fixe. Il s’agit d’une étude de caractère éphémère, fixé sur les passagers et une vitre donnant sur un paysage luxuriant et vallonné en transition entre la tradition ancienne et la modernité. C’est vous et votre perception des choses qui définiront ce que vous ressortez du film. Venez faire un tour de téléphérique et voyez ce que vous en pensez.
Produit par le Sensory Ethnography Laboratory de Harvard, lequel a aussi créé de tels films immersifs et remarquables que LEVIATHAN (2013) et SWEETGRASS (2008).
« D’une magie austère. » Aaron Hillis, Village Voice. Grand prix du jury, FF de Locarno.
Don’t Blink – Robert Frank
Dimanche 24 septembre, 16h – réalisation de Laura Israel (Canada/France/É-U, 2015, anglais) 82 min
Robert Frank jouit d’une notoriété glorieuse – il est le photographe innovateur de The Americans; le réalisateur iconoclaste de Pull My Daisy; il ne donne pas facilement d’entrevues; il rejette la richesse et la célébrité; c’est un homme qui « compatissait avec les gens en situation difficile » et qui « se méfiait de ceux qui décidaient des règlements ». Il est aussi père dont les deux enfants sont morts jeunes. Son œuvre est émotionnel et impulsif. Le cinéaste Richard Linklater décrit Frank comme « un artiste infatigable, cherchant toujours à repousser les limites » de la forme traditionnelle. Les amateurs de Frank seront ravis de cet accès sans précédent à l’artiste; à son irascibilité irrépressible, son énergie, son humour. Ceux et celles qui ne sont pas déjà initiés au culte de Frank devront se laisser emporter par les rythmes entraînant d’une aventure folle et merveilleuse.
Une trame sonore excellente qui comprend Velvet Underground, Mingus, Tom Waits, The White Stripes, Patti Smith, Rolling Stones, et d’autres.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Theatre Wakefield 

Box 574, Wakefield, Québec  

J0X 3G0 Canada

© 2018 byTheatre Wakefield. Proudly powered by Wix.com